Construire durable

Face aux enjeux énergétiques, climatiques et environnementaux, la société se met en mouvement pour répondre le plus efficacement possible à ces nouvelles exigences qui sont en même temps de formidables opportunités. Les domaines les plus concernés sont ceux qui dépendent le plus de l’énergie ou qui génèrent le plus d’impacts environnementaux, ce qui est notamment le cas du secteur du bâtiment.

La construction durable vise à réduire l’impact environnemental des bâtiments tout en améliorant le confort et la santé de leurs occupants. Elle a pour caractéristique de considérer le cycle de vie complet des bâtiments, depuis sa conception à sa démolition, en s’appuyant sur la règlementation environnementale RE2020.

Le béton, matériau 100 % local et recyclable à l’infini, est parfaitement compatible avec la construction durable. Economique, facile à mettre en œuvre et local, il offre d’excellentes performances thermiques, acoustiques et sanitaires, et fait l’objet de nombreuses innovations pour répondre aux différents besoins des acteurs de la construction.

Le béton contribue ainsi à un mode de construction qui améliore le cadre de vie, tout en préservant la planète.

Les atouts de la construction durable

La construction durable présente de nombreux avantages :

  • Elle stimule l’économie locale : les matériaux locaux utilisés contribuent à la création et au maintien d’emplois au sein des territoires.
  • Elle préserve les ressources naturelles : les matériaux sont écoconçus et utilisés de façon rationnelle.
  • Elle réduit le volume des déchets : les matériaux durables sont recyclables et peuvent être conçus à partir de déchets et co-produits industriels.
  • Elle réduit la consommation d’énergie : les matériaux employés permettent la construction de bâtiments économes en énergie.
  • Elle aide à créer un cadre de vie sain : un bâtiment durable a un impact réduit sur l’environnement, mais favorise également le bien-être physique et mental des occupants

La RE2020, une nouvelle approche de la construction

La RE2020 est la nouvelle réglementation environnementale qui a remplacé la RT2012 pour les bâtiments neufs. Elle vise à réduire l’impact des bâtiments sur le climat, à améliorer leur performance énergétique et à garantir leur confort en été. Elle s’inscrit dans la stratégie nationale bas-carbone (SNBC) et la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui fixent des orientations pour atteindre la neutralité carbone en 2050. Elle entre en vigueur progressivement, selon le type et la surface des bâtiments concernés, et repose sur trois principaux axes :

  • Diminuer l’impact carbone des bâtiments neufs en prenant en compte l’ensemble des émissions du bâtiment sur son cycle de vie, dès la construction. Cela implique d’inciter à des modes constructifs qui émettent peu de gaz à effet de serre ou qui permettent d’en stocker, comme le recours aux matériaux biosourcés. Cela implique aussi de favoriser la consommation de sources d’énergie décarbonées, notamment la chaleur renouvelable ;
  • Poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et la baisse des consommations des bâtiments neufs. La réglementation va au-delà de l’exigence de la RT2012, en renforçant l’indicateur de besoin bioclimatique (Bbio), qui mesure l’efficacité énergétique du bâti, quel que soit le mode de chauffage installé ;
  • Garantir aux habitants que leur logement est adapté aux conditions climatiques futures en introduisant un objectif de confort en été. Les bâtiments devront mieux résister aux épisodes de canicule, qui seront plus fréquents et intenses du fait du changement climatique.

Le BPE répond à l’ensemble des critères de la RE2020.

La construction durable et le béton

Dans le contexte actuel de transition écologique, les nombreux atouts du béton en font un matériau de choix pour construire durablement. La palette des bétons prêts à l’emploi spécifiques est très large, permettant ainsi aux maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre et constructeurs de trouver la solution à chaque besoin ou exigence exprimé par les parties prenantes. Le fort ancrage territorial du béton, depuis l’extraction de ses composants jusqu’à sa mise en œuvre, en fait le matériau local par excellence, un avantage non négligeable en termes d’emploi et d’empreinte carbone liée au transport ; cette dernière est en effet très limitée grâce à l’acheminement des matières premières (ciment, granulats) et produits finis sur de courtes distances. Matériau économique et facile à mettre en œuvre, il offre également des performances particulièrement recherchées en termes de confort thermique, acoustique et de qualité de l’air intérieur.

Empreinte carbone

Décarboner les bâtiments signifie réduire significativement les impacts environnementaux de tous leurs composants.

Economie circulaire

Valorisation des déchets, béton récyclés…. : découvrez l’engagement de la filière béton en faveur de l’économie circulaire.

Innovation

Le béton, tout comme le secteur de la construction, n’en finit pas d’évoluer.