Rechercher
une unité
de production

> Cliquez ici

Rechercher un document

dans la bibliothèque de documentation

Etude Béton et Environnement

Des impacts environnementaux du BPE modestes rapportés à l’impact total des ouvrages


Le Syndicat National du Béton Prêt à l’Emploi (SNBPE) a présenté, jeudi 26 juin 2014, les résultats d’une étude inédite sur les impacts environnementaux d’un béton-type. Ces résultats concrets, calculés à partir de la production mensuelle d’une unité de production représentative du secteur, confortent les résultats de l’étude Qualité Environnementale des Bâtiments (QEB) menée en 2008 par la filière, et démontrent des impacts environnementaux du BPE modestes, rapportés à l’impact total des ouvrages.

L’étude Béton et Environnement menée par le SNBPE au printemps 2014 porte sur la mesure systématique de l’ensemble des impacts environnementaux générés par une unité de production pour la production et la livraison de béton prêt à l’emploi, pendant une période d’un mois. Représentative des outils de la profession, l’unité de production francilienne ayant servi à l’étude répond aux caractéristiques suivantes :
- une production mensuelle de 11 945 m³ de BPE (CEM I + cendres volantes et CEM III),
- des distances totales de tours de livraison de la production jusqu’aux chantiers estimées à 25 704 Km, pour un mois donné,
- une unité de production ICPE, recyclant 100% des eaux de procédé ainsi que ses surplus de production, et traçant les déchets ultimes. Cette unité de production est représentative du parc français.
Il a été considéré dans le cadre de l’étude que la production mensuelle de l’unité de production, soit 11 945 m³ de BPE, est destinée :
- à 45% à des logements collectifs, soit 5 400 m³ permettant de construire 12 bâtiments collectifs correspondant à 81 appartements d’une surface moyenne de 90m²,
- à 36 % à des logements individuels, soit 4 320 m³ permettant de construire 144 maisons « Mozart », d’un surface de 100 m².
L’étude porte donc sur des formulations type de béton prêt à l’emploi les plus couramment utilisés dans la construction des logements considérés : CEM III pour le logement collectif et CEM I avec ajout de cendres volantes pour la maison individuelle.
Les résultats de l’étude montrent que la part des impacts du béton est faible rapportée au total des impacts des ouvrages considérés :
- L’impact de la production du béton CEM I auquel on a ajouté des cendres volantes représente, selon les impacts, de 0,1% à 9,7% de l’impact total d’une maison « Mozart » qu’il permet de construire. Le ratio, de 0,1% pour les déchets éliminés, est de 1% pour la pollution de l’eau, 1,7% pour l’énergie primaire totale et 3,4% pour l’épuisement des ressources.

- L’impact de la production du béton CEM III représente, selon les impacts, de 0% à 8,6% de l’impact total d’un logement collectif LC2. Le ratio, de 0% pour les déchets éliminés, est de 1,2% pour la pollution de l’eau, 3% pour l’énergie primaire totale et 3,1% pour l’épuisement des ressources.


Ces résultats, qui démontrent de façon concrète les qualités environnementales du béton, sont l’aboutissement d’un engagement de l’ensemble de la filière en faveur d’une démarche de progrès environnemental continu, mais également d’investissements renouvelés en matière de modernisation des outils de production et de formation continue.


Télécharger la présentation de l'étude



Retour sur 8 années de démarche environnementale du SNBPE

2006 : une 1ère approche des impacts environnementaux avec les FDE&S
En 2006, le SNBPE met à disposition du public les 1ères Fiches de Déclaration Environnementales et Sanitaires (FDE&S) des bétons prêts à l’emploi. Ces FDE&S – génériques – permettent aux prescripteurs une 1ère approche des impacts environnementaux de leurs ouvrages. Les FDE&S ont été utilisées dans tous les calculs réalisés pour l’étude QEB.

2009 : QEB, l’étude qui prouve les performances environnementales du béton
En 2009, la filière ciment/béton a commandité une étude indépendante sur la qualité environnementale des bâtiments (QEB). Les résultats ont montré que :

1. Le béton permet d’atteindre les objectifs fixés par la réglementation thermique 2012 (niveau BBC, soit 50 kWh. M²/an) avec les procédés de construction existants.

2. Sur l’ensemble de la durée de vie d’un bâtiment (100 ans en moyenne), tous les matériaux ont des bilans environnementaux proches, y compris en ce qui concerne leur empreinte carbone : l’écart entre le système constructif le plus impactant sur l’environnement et le moins impactant est inférieur à l’impact d’un aller-retour Paris-Lille en voiture.

3. Le béton – dont l’empreinte environnementale est proche de celle des autres matériaux de construction, y compris le bois -, associé à une conception intelligente du bâtiment, a toute sa place dans la construction durable.

4. Au-delà du choix des matériaux, c’est l’usage du bâtiment qui détermine largement son impact environnemental (l’impact environnemental lié aux matériaux reste 3 fois inférieur à l’impact lié au fonctionnement du logement).

2011 : BETie permet des bilans environnementaux sur-mesure
Fort des résultats de l’étude QEB, le SNBPE a créé, en 2011, BETie, Béton Impact Environnement, le premier outil de calcul des impacts environnementaux des bétons prêts à l’emploi. BETie, permet la création de Fiches de Déclaration Environnementales et Sanitaires (FDE&S) sur-mesure dans le cadre d’un projet spécifique : choix du type de béton, impacts des transports amont et aval (mode et distance), dimensions de la partie d’ouvrage considérée (unité fonctionnelle) et le taux de ferraillage. BETie permet ainsi de saisir les données impactant significativement le bilan environnemental du produit BPE et de fournir un certain nombre de valeurs par défaut pour faciliter son utilisation. BETie est vérifié par un organisme de certification par Jacques VERHULST (JVE) vérificateur de Déclaration Environnementale et Sanitaire, agréé par l’AFNOR.

Deux versions de l’outil sont disponibles : une version pour les adhérents du SNBPE permet de saisir une formulation spécifique du béton et d’utiliser une formulation préexistante parmi un choix de formules ; une version pour les clients des producteurs de béton prêt à l’emploi permet d’utiliser une formulation préexistante parmi les choix de formules et d’importer une formule spécifique créée par le fournisseur du BPE.

Une fois connecté sur le site internet du SNBPE (www.snbpe.org) puis à l’outil BETie, il suffit de rentrer la classe résistance et environnement du béton, le type de ciment utilisé, la distance entre la centrale à béton et le chantier. BETie indique alors les impacts environnementaux au m³ de béton rendu chantier. Ensuite, il reste à indiquer l’unité fonctionnelle (poteau, plancher, dalle, etc), sa dimension et la quantité d’acier du béton. BETie donne alors les impacts des FDE&S au mètre linéaire (ex : poteau) ou au mètre carré (ex : dalle).

2014 : l’étude Béton et Environnement démontre les faibles impacts environnementaux de la production et de la livraison de BPE, rapportés à l’impact total des ouvrages.

Réalisation BY AGENCY Interactive

Inscription