Rechercher
une unité
de production

> Cliquez ici

Rechercher un document

dans la bibliothèque de documentation

2023 : Les Vœux du Président Jean Marc Golberg

 

Nous venons de vivre une année 2022 riche en évènements et dont les conséquences marqueront l’avenir du secteur de la construction en général, et de nos entreprises en particulier ; je veux parler de la RE2020, de la REP sans oublier bien évidemment le niveau historique de l’inflation.


La mise en application à compter du 1° janvier 2022 de la RE2020, n’a pas fait encore sentir ses effets. Je vous rappelle que la Filière Béton n’a rien contre cette réglementation porteuse d’avenir en ce qui concerne la réduction du CO2 dans le bâtiment, mais que nous dénonçons son volet ACV dynamique simplifié, véritablement discriminant pour nos matériaux et à terme contreproductif. La Filière Béton a porté devant le Conseil d’Etat des recours contre le décret et l’arrêté qui l’introduisent ; nous en attendons le résultat courant 2023.


Indépendamment du suivi de cette procédure, le SNBPE seul ou en coopération avec ses partenaires de la filière, poursuit ses travaux pour que nos solutions béton puissent franchir les seuils annoncés en 2025 et 2028 ; nous devons tous nous y préparer dès à présent.


La REP sera d’application en 2023 et nous sommes conscients des efforts que nous devons tous déployer pour accompagner nos entreprises afin qu’elles soient en mesure de l’appliquer.

Ce sont des contraintes supplémentaires devant être mis en place dans un temps très court. Certes, nous pouvons penser que la période que nous traversons en ce moment est assez compliquée sans que nous ayons besoin de cette nouvelle contribution. Mais je voudrais rappeler que nous avons obtenu des avancées significatives dans la co-construction de ce projet avec les Pouvoirs Publics, au premier rang desquels le fait que la nouvelle écocontribution soit obligatoirement répercutée lors de la première mise du béton sur le marché, sans oublier que cette démarche aura pour notre profession un aspect vertueux en nous incitant à introduire dans nos formulations un minimum de granulats recyclés.


Nous laissons derrière nous 2022 avec ses deux dossiers importants que nous allons retrouver en 2023 dans un environnement économique incertain et perturbé par une inflation dont nous avions jusqu’à oublier qu’elle pouvait exister. Nous devrons expliquer qu’en aucun cas nous ne sommes « des profiteurs de guerre » ; cette suspicion n’est pas acceptable ; comme beaucoup d’autres secteurs d’activités, nous subissons en cascade des aléas que nous ne maitrisons pas.


2023 nous laisse malgré tout de bonnes raisons d’espérer ; les qualités de notre matériau sont incontestables et les efforts de toute la filière pour le décarboner produisent des résultats : le béton bas carbone est une réalité.

Nous disposons de solutions constructives compatibles avec les attentes de nos concitoyens :
-          Décarbonation des ouvrages ? Nous avons des solutions techniques et savons nous mixer avec les autres matériaux pour optimiser les performances attendues par nos prescripteurs
-          Economie de matière première ? Recybéton a apporté collectivement des réponses
-          Lutte contre l’imperméabilisation des sols ?  Les bétons drainants ont un bel avenir devant eux et nous savons répondre aux projets les plus audacieux dès lors qu’il s’agit de rendre « heureuse » une ville plus verticale.


C’est parce que je veux regarder ces perspectives avec optimisme, que je veux vous souhaiter pour vous, vos proches et vos entreprises, une Très Bonne Année 2023 !


Jean Marc Golberg,
Président du SNBPE


Réalisation BY AGENCY Interactive

Inscription